07/02/2010

pour l'actualité 2009-2010

http://crassipan.skynetblogs.be/

 

à+

 

21:32 Écrit par C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2006

salut

je vous aime

21:59 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/12/2005

zen

comme dirait L/=RSEN
 

00:56 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/11/2005

désolé

si ces messages vous gâchent la journée
 
(photo de Sandro sur zyeuter.com)
 

14:53 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/11/2005

pile ou face

une fois l'un, une fois l'autre.
 
Quoiqu'il en soit,  le 2 n'est que la projection du 1, dans sa poursuite infinie
 
vers l'impossible. L'écriture du rire se noie et les rides aqueuses n'émerveillent plus personne,
 
car les enfants sont morts au fond des idées; car les idées sont mortes depuis qu'elles sont pensées...
 
Dieu! Redonne-moi la puissance du rêve! celui qui m'emportait des dinosaures à la Lune !
 
.... mais Dieu n'entend pas, n'entend plus ceux qui ne sont plus enfants.
 
Des Mozart assassinés?  Que non! des moutons de Panurge, du IIIème Reich, du Rwanda ou de Colombie...
 
les Moutons de la vie, les tondus sur pied, les sado-maso du plaisir oublié.
 
 
Je débloque?
 
déblogue?
 
je suis, ne vous déplaise, ce que je tente de devenir
 
innocent comme l'infant
 
 
(photo - retravaillée de : Ch PAVET - sur zyeuter.com)
 

22:47 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2005

pour le plaisir

de voir le compteur continuer à grimper
 
surdimension de l'ego
 
 

23:30 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/11/2004

plus rien ici

pour les fidèles, y' a plus rien à voir de neuf
 
passez ici http://crassipan2-raleur.skynetblogs.be/
 
 
 
 
 
 
 
pour les nouveaux,
 
z'avez intérêt à commencer depuis l'aube des temps,
le fil logique étant  .. disons "éthéré"
 
 
 

21:25 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

usure - fatigue - bêtise - étroitesse - envie - ...
 
 
tous les "XFiles" ne terminent pas sous les cotillons
 
à+
 
 
 

01:14 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

seriez6

 

 


 
rappel d'une fille

 
 
 
perpétuité d'une vie
 

 
 
l'enfoncement
 

 
 
est neuronal
 
 
 
 

00:19 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/11/2004

seriez5

il est des fureurs
 
qui fusent malgré soi
 
et laissent amer
 
ou anéanti
 
l'autre ou soi
 
 
 
 
 
 

20:30 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

de temps

à autre
 
voguez vers
 
le pays de "ET ALORS?!"
 
j'y ai porté mes pénates,
 
lassé des méconnaissances
 
maximales et à la fois mathématiques
 
des informaticiens de Skynet
 
 
 
 

20:01 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

serie9

l'incandescence de la fureur
 
transcende la haine et l'horreur
 

 
 
 
à nos peines ne survit
 
qu'un dépit immense
 
un regard rabougri
 
sur le rêve d'une transe

19:52 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

la

la profondeur d'un accueil
 
est inversément proportionnelle
 
à la nécessitédu deuil
 
qui accompagne l'adieu éternel

19:43 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

à l'aveugle

le tempo frénétique d'un coeur
ravive le volcan assoupi

19:29 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

et

et quand une main donne, l'autre l'ignore
qui réclame ensuite son dû.

19:27 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

seriez3

il est de la nature humaine
que la main paraisse amène
 
et pourtant elle nous mène
à la folie mieux que la verveine

14:15 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

seriez2

 
 
 
 
 
 
il est des caresses licensieuses
qu'il vaut mieux ne pas connaître
 
 

14:11 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

seriez1

connaissiez-vous
 
la candeur d'un arrondi?
 
ce tracé infini
 
où tout bascule
 
malgré vous?
 

14:11 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie8

fatigue
immense
désir
intense
de paix
 

14:08 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie6

interrogation
pudique
 

09:09 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie5

intensité  et détachement
... affolant
 

09:07 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie4


 
 
 
 
 
incompréhension amusée
domination calculée


09:00 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie3

 
 
 
 
 
coquinerie en coin
 
 
 

08:54 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie2

les reproches,
souvent debout
parfois couchés
toujours tardifs
 
 
 
 

01:07 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

serie1

 
 
 
l'inexpressivité d'un regard en un moment crucial
tue plus sûrement que la cigüe.
 
 

01:03 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/11/2004

///

 

agression bétonnique

 

 


 
 

23:34 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

60,6Ko

c'est le poids de cette charmante
 
bestiole
 
 
un autre affirmait
 
que l'âme pèse 21 grammes
 
 
y-a-t-il une réelle différence entre les deux?
 
puisque tout se mesure, vénérons donc
 
le dieu chiffre
 
 
 

23:31 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

sentiment

une question lancinante
m'interpelle face à ce cliché
 
qu'est-ce qui beau?
le tissu chamaré de la manche?
le papillon aux couleurs délavées?
ou la main qui émerge du premier,
soutient le deuxième,
et intrigue par son anonymat?
 

23:27 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lui

Lui, il voit une libellule
 
 
Elle, elle voit des centaines d'yeux.
 
 
de quoi infliger un sentiment de culpabilité
 
aux plus coriaces
 
 
 

23:23 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

ï

 
 
les points sur les i
 
 
ou
 
évanescence lascive
et lactée
 
 
 
 
(facile certes, je le concède)

23:15 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |